Projection de "Nougaro, à tombeau ouverts et à guichets fermés" à la médiathéque Cabanis de Toulouse

Publié le par F.Rascol

arton205La Médiathèque Cabanis de Toulouse projette le vendredi 12 février à 18h00 le nouveau film de Christophe Vindis "Nougaro, à tombeau ouverts et à guichets fermés". La projection sera suivie d'un temps d'échange entre le public et Christian Laborde et Christophe Vindis, les deux auteurs de ce documentaire qui seront présents. Elle aura lieu dans le grand Auditorium de la Médiathèque. 

 Cette projection aura lieu dans le cadre de la manifestation "Regards sur la production audiovisuelle en Midi-Pyrénées".

 

"Nougaro, à tombeau ouvert et à guichets fermés" - 52' - 2009

Auteurs : Christian Laborde et Christophe Vindis

Réalisateur : Christophe Vindis

Coproduction : Les Films de la Castagne, France Télévision, TLT avec la participation de TV5 Monde

Distribution : Rambalh Films

Résumé : Le documentaire de Christophe Vindis & Christian Laborde consacré à Claude Nougaro offre des images inédites d’un artiste dont la carrière semble si indissociable de Toulouse. Pourtant de Toulouse il en sera peu question dans le long parcours du compositeur du Jazz et la Java, de Cécile ma fille ou de Bidonville... « Toulouse fut pour moi une ville rosse » confie-t-il à son ami et écrivain Christian Laborde.

Le réalisateur Christophe Vindis a choisi la polyphonie artistique et fraternelle pour porter à l’écran cette parole-tambour, boxeuse infatigable. « Pour aborder ce portrait de Nougaro, j’ai fonctionné par cercles pour l’approcher. Ceux qui l’ont le plus connu, et ceux qui sont ses héritiers. Nous avons voulu montrer d’où il partait et où il allait. » ou comme dirait Lubat : Jusqu’où ça commence Nougaro ?

Une trajectoire qui sera menée tout au long du film par ses frères d’âmes : Laborde qui co-signe le film et dont Nougaro disait qu’il était son « frère de race mentale », Yves Mathieu le copain poulbot qui l’a fait grandir, Bernard Lubat l’âme du jazz aux phrases effilées, les frères Amokrane et Magyd Cherfi ses potes de banlieue...

 

A signaler : l'étonnant travail de Stéphane Lizouret sur le générique du documentaire. Ne loupez pas le début du film !

 

Plus de renseignements sur le site de la médiathèque Cabanis : c'est là

Pour voir la bande annonce du film : cliquez ici

Publié dans Annonce de projection

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article