Première diffusion TV de "USAP, les guerriers du losange" de René Grando

Publié le par F.Rascol

Nous vous en parlions au tout début de cette année dans ce blog, à l'occasion d'un article que le quotidien "L'Indépendant" avait consacré au tournage, puis au mois de mai dernier lorsque nous avions signalé sur Twitter la fin du montage du film qui devait encore passer les étapes du mixage, de l'étalonnage,...etc... et bien notre attente prendra fin demain puisque la nouvelle production des Films de la Castagne "USAP, les guerriers du losange" réalisée par le journaliste, écrivain et documentariste René Grando connaitra sa première diffusion TV sur les antennes de France 3 Sud le samedi 2 octobre 2010 à 15h25.


"USAP, les guerriers du losange" - 2010 - 52'
Réalisation : René Grando
Production : Vincent Barthe pour les Films de la Castagne
Distribution : Rambalh Films
Résumé : Nous sommes en 1955 et, pour la première fois, les rugbymen de l’USAP remportent le bouclier de Brennus. « Nous n’étions pas des montagnes de muscles, mais on avait du cœur. Quand on est catalan, et qu’on a vingt ans, on doit tout renverser sur son passage. » Il est ému André Sanac, au souvenir de ce souffle qui le propulsa, lui et ses compatriotes, vers le titre de champion de France. La génération 2009, à nouveau victorieuse, brandit le bouclier, le dédie à ses ancêtres, et aux catalans. Le réalisateurRené Grando, croise deux générations d’hommes, et leur victoire au championnat de France, à 54 ans d’intervalle. Il est né ici, dans la terre ocre, au milieu des vignes, de la mer et du vent. Le décor de son enfance, devenu celui de ses polars et de son double en la personne du flic Germinal Poco, demeure une constante dans l’oeuvre de l’écrivain perpignanais. Ce territoire, voilà ce qui porte ces hommes de l’USAP ; qu’ils y soient nés, ou non. René Grando redécouvre les chemins qui les ont menés vers une identité catalane, met à jour des racines qui ont si peu à voir avec le lignage. Être catalan, c’est porter en toute chose vigueur et persévérance, abnégation et courage. Voilà Bernard Goutta, fils de harki, élévé dans le triste camp de Rivesaltes, devenu le capitaine de l’USAP. Voici le chanteur Cali, supporter de l’USAP, mettant tout son coeur dans le chant antifranquiste de l’estaca, devenu l’hymne de l’USAP.  La simplicité des plans rend toute l’émotion qui traverse ces hommes qui livrent leur histoire, et leur passion pour leurs racines. La caméra près des visages, sonde les cœurs, ramène à la surface cette force si particulière. C’est ainsi : on ne naît pas catalan, on le devient.
Avec Robins Tchale Watchou, Marielle Brazès, Patrice Lagisquet, Joan Clua, Bernard Goutta, Gérard Majoral, Cali....

 
La bande-annonce :

 

 

Publié dans Vu à la télévision

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article