1er Festival du Film Documentaire "Echos d'ici, échos d'ailleurs"

Publié le par F.Rascol

Les 10, 11 et 12 octobre a eu lieu à Labastide Rouairoux dans le Tarn, le Festival "Echos d'ici, échos d'ailleurs", premier du nom et dont le thème était "Sur les pas de Christophe de Ponfilly". Plusieurs films du créateur ( avec Frédéric Laffont ) de l'agence de presse Interscoop ont été projeté dont "Les combattants de l'insolence", "Les grandes batailles de Mr le Maire", "Naître, des histoires banales mais belles",..
Faisait également partie du programme, en avant-première nationale, le documentaire d'Olivier Azam et Daniel Mermet "Chomsky et compagnie" ou "Choron dernière" de Pierre Carles,...

Parmi les films que nous distribuons, ont été projetés les documentaires suivants :

  • "Valeurs en hausse ? Fragments d'économie sociale et solidaire en Midi-Pyrénées" de Thierry Maybon
  • le dimanche 12 octobre à 16h30 :"Drôle d'accent" de Marc Khanne ( en présence du réalisateur )

et dans le cadre d'une carte blanche à la Cinémathèque de Toulouse, thématique "Nos voisins d'ailleurs"  :

  • le dimanche 12 octobre à 18h30 : "D'un pays à l'autre : les anciens combattants du Maroc" de Neus Viala ( voir photo - en présence de la réalisatrice - résumé ci-dessous )
  • le dimanche 12 octobre à 21h15 : "Remember Spain" d'Isabelle Millé ( en présence de la réalisatrice )


"D'un pays à l'autre : les anciens combattants du Maroc" -  52' - 2003 - réalisé par Neus Viala
Synopsis :
De nombreux Marocains ont combattu sous les drapeaux français, en particulier lors de la Seconde Guerre Mondiale. En 1959, une loi gèle leurs pensions, c'est la cristallisation. Au fil des ans et des négociations, les anciens combattants ont gagné certains droits sociaux, mais pour en bénéficier, encore faut-il qu'ils demeurent la majeure partie de l'année en France... Nous rencontrons dans ce documentaire plusieurs anciens combattants marocains installés dans le Sud de la France, ainsi que leur famille restée au Maroc, dans la région de Beni Mellal. Ils effectuent des allers retours d'un pays à l'autre pour pallier la séparation avec leur famille. Agés, ne parlant pas toujours français, ils se construisent tant bien que mal une seconde vie en France tout en poursuivant leurs démarches administratives. Autour de ces maintenant vieux messieurs, plusieurs intervenants témoignent : un historien sur le recrutement des combattants, un colonel sur les relations d'alors avec ses goumiers, une association toulousaine qui apporte un soutien dans la recherche d'un logement et l'organisation de la vie quotidienne, une association bordelaise, où siège le tribunal chargé depuis plus de 40 ans de la question des pensions.
Aujourd'hui, les anciens combattants sont de moins en moins nombreux : l'âge, la maladie, les blessures de guerre et le déracinement ont fait ieur œuvre... Ce film participe à un devoir de mémoire et devrait permettre de porter un regard nouveau sur cette page de notre histoire.

Tout le programme du festival sur "Echos d'ici, échos d'ailleurs"

Publié dans Sélection en Festival

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article